Le Bio peut-il se passer de traitements et de pesticides?

Ce week-end, j’ai vu dans un grand magasin, un rayon bio forcément vert avec écrit en gros sans pesticide et sans herbicide (leur bio).

Je suis navré pour les consommateurs qui pensent cette phrase juste.  « Bio sans pesticide » est un abus de langage voire même un mensonge. En effet, de nombreuses cultures avec une seule espèce (autrement appelées « monoculture ») et en particulier la vigne ont besoin de traitements pour produire.

En agriculture biologique, nous avons le droit d’utiliser principalement des oxydes de cuivre et du soufre. Ces deux matières actives naturelles sont à considérer comme des pesticides non organiques de synthèse. Le supermarché, lui, ne veux pas perdre son temps à expliquer que le Bio correspond à la non-utilisation de produits organiques de synthèse (molécules crées par l’homme par réaction chimique à partir du pétrole essentiellement). Dans ces molécules de synthèse interdites, il y a notamment tous les désherbants et d’autres pesticides.

Pour en savoir plus, une belle plaquette qui explique la viticulture biologique faite par  Anne-Claire Bordreuil pour Interbio Franche-comté.

http://www.interbio-franche-comte.com/view.php/Depliant%20Viticulture%20bio%202017.pdf